Leyn Leynse

Leyn Leynse (Amsterdam 1941 - Paris 2006) était un grand ami d’Olivier Harteman et a écrit des textes magnifiques en rapport à sa peinture. Il était lui-même peintre, et non des moindres, mais il est plus connu pour sa poésie, tout au moins aux Pays-Bas, où il a publié chez divers éditeurs.

Après quelques années au lycée d’Amsterdam il s’engage comme mousse sur un tramping et voyage en Afrique du Nord et au Proche Orient. A la fin des années 60 il est rédacteur de bureau pour le journal “het vrije volk” à Rotterdam.

En 1974 il crée avec les poètes Rien Vroegindewey et Eddy Elsdijk la librairie de poésie “Woutertje Pieterse in Poëzie”. Il participe aux activités de la Fondation d’Art de Rotterdam (workshops de littérature d’ouvriers).

Entre 1973 et 1977 il est invité pour déclamer ses poèmes pendant le festival international de Poésie de Rotterdam.

En 1978 il séjourne à New York pendant 6 mois puis passe les vingt dernières années de sa vie à Vanves, voisin d’Olivier Hartemann.


“Qui tourne le cube chaque nuit sur une autre face_afin qu’il soit un nouveau jour, de sorte que

chaque jour possède une autre couleur ?

[...]

les murs fondent

avec les langues d’une mer de feu

malgré cela encore je voudrais y voir

un visage.”

 

(Leyn Leynse - extrait de cubiculum vitae)